Restauration de Meubles

- Historique -

Historique des Bureaux

Atelier Bence
9, rue Lejemptel
94300 Vincennes

E-mail : atelierbence@gmail.com
Accès au planAccès au plan

Tel : + 33 (0)1 43 98 24 91
Mobile : + 33 (0)6 60 17 30 71

Rabot


LES BUREAUX

          Madame de Genlis,gouvernante des enfants de France, écrit dans ses mémoires : J'ai été la première femme qui ait eu un bureau, ce que l'on critiqua beaucoup et ensuite presque toutes les femmes en eurent. Le propos ne correspond pas tout à fait à la réalité puisque le bureau de Marie de Médicis est parvenu jusqu'à nous. Et on imagine difficilement Madame de Lafayette ou Madame de Sévigné sans une table à écrire. Reste que le bureau a longtemps été considéré comme un meuble purement masculin. Il existait dans chaque demeure à un seul exemplaire réservé au maître de maison. L'invention de la table à écrire est pourtant très ancienne, son apparition remonterait à l'empire byzantin.

          Un peu plus tard, la présence de la table écritoire à pieds tournés est attestée dans maints monastères du Moyen Age. C'est là, du reste, que le bureau trouvera son nom tiré de l'étoffe de laine, la bure, dont les moines recouvrent leur table avant d'y poser les précieux et fragiles parchemins. La bure disparaît peu à peu au profit d'un drap plus fin ou de cuir souvent vert foncé, couleur réputée bonne pour la vue.

          Bientôt, ce tapis n'est plus posé mais intégré au meuble. Nous sommes au XVIIème siècle et le bureau vient de naître. Le bureau plat proprement dit se distingue de la table à écrire par ses tiroirs en ceinture.

          Il va connaître une vogue extraordinaire tout au long du XVIIIème siècle. Au fil des ans, le bureau devient d'un usage courant. il va se compliquer, adopter des formes diverses mais le bureau plat ne perdra jamais ses droits et coexistera avec les modèles à cylindre ou en dos d'âne.

Bureau d'époque Louis XV
Bureau d'époque Louis XV


trait