Restauration de Meubles

- Historique -

Historique des Cabinets

Atelier Bence
9, rue Lejemptel
94300 Vincennes

E-mail : atelierbence@gmail.com
Accès au planAccès au plan

Tel : + 33 (0)1 43 98 24 91
Mobile : + 33 (0)6 60 17 30 71

Rabot


LES CABINETS

          D'origine hispano-mauresque ils ont certainement franchit les Pyrénées au XVème siècle.


          Ce fut une sorte de coffre portatif que l'on pouvait poser sur une table ou un piètement prévu à cet effet. Sa destination première était de mettre à l'abri les objets de valeur et parfois secrètes. Ils pouvaient aussi abriter toutes sortes d'articles et de petits instruments. Parfums, poudres, gants, miroirs et ciseaux. Tout ce qui était de petite taille.

          Au fil des ans, le cabinet va devenir un meuble luxueux, raffiné, très décoré, mis en évidence dans les plus belles pièces du logis.

          Pendant longtemps, les cabinets utilisés en France viendront d'Italie, d'Allemagne ou des Flandres, la ville d'Anvers, notamment, en sera le grand centre de fabrication. Il peut être en bois peint ou bien incrusté d'ivoire, nacre, pierres et d'os.

          Pour rendre sa fabrication moins onéreuse on a coupé le bois et autres matériaux utilisés en lamelles pour le coller sur des bâtis en bois moins commun.

          Avec la découverte de nouveaux mondes à la Renaissance, l’arrivée d’objets, plantes et animaux qui en proviennent, mais également l’intérêt renouvelé pour la nature et les sciences, le cabinet devient « cabinet de curiosité », sorte de musée privé dans lequel son propriétaire collectionne différents objets : les artificialia (objets créés par l’homme, antiques ou non), les naturalia (spécimens du monde végétal et animal), les exotica (plantes, animaux et objets exotiques) et les scientifica (instruments scientifiques).

          C'est sous Louis XIV que ces meubles inspireront les artisans français qui réaliseront de véritables chefs d'oeuvres.

          Dans ce XVII ème siècle, époque du cabinet par excellence, on en trouvera partout, ils envahiront Paris et la province, châteaux et demeures bourgeoises.

          Ils sont à cette époque si répandus qu'un règlement de police stipule qu'ils doivent être désinfectés en cas d'épidémie.

          Au XVIII ème siècle, le cabinet va peu à peu passer de mode, sauf les cabinets en laque d'extrême orient qui devront leur succès à l'essor de la Compagnie des Indes et au goût des chinoiseries.

Cabinet
Cabinets


trait