Restauration de Meubles

- Historique -

Historique des Canapés

Atelier Bence
9, rue Lejemptel
94300 Vincennes

E-mail : atelierbence@gmail.com
Accès au planAccès au plan

Tel : + 33 (0)1 43 98 24 91
Mobile : + 33 (0)6 60 17 30 71

Rabot


LES CANAPÉS

          De quand date l’apparition du canapé, une banquette équipée d’un dossier et d’accotoirs et d’ou ce siège tire-t-il son nom ? Les avis des historiens d’art divergent. Pour le plus grand nombre, le canapé serait apparu au début du XVII ème. Des inventaires de l’époque, vers 1630, mentionnent des «lits de repo ». Quant au mot « canapé », sans doute naît-il d’une déformation de la « conopée» qui enveloppait le lit à baldaquin du Moyen Age et le protégeait des moustiques. Les premiers modèles connus présentent toutes les caractéristiques du Louis XIII. Au XVIII ème siècle, le canapé s’adapte aux styles successifs et se répand dans les demeures bourgeoises. Les pièces Louis XV épousent les formes du rocaille avec ses courbes et contrecourbes, ses sculptures larges, son asymétrie.

          Avec le règne de Louis XVI et le «retour à l’antique», il change radicalement. Les lignes sobres, quasi architecturales, sont droites ; les pieds à cannelures rappellent les colonnes antiques. Les sculptures témoignent du même esprit et les frises néoclassiques évoquent le style « à la grecque». Sous Louis XVI, de grands maîtres menuisiers apportent beaucoup d’inventivité dans la confection des dossiers; de même les pieds et les accotoirs sont soigneusement étudiés. Parallèlement, ils lancent de nouveaux modèles dont le canapé d’alcôve, le canapé d’encoignure, le canapé à crosse et le canapé en veilleuse à chevets inégaux. Après le règne de Louis XVI, le canapé cède peu à peu la place à un nouveau type de siège, la méridienne, sorte de compromis entre la chaise longue et le canapé.

Canapé Louis XV
Canapé Louis XV


trait