Restauration de Meubles

- Les styles -

Caractéristiques du style 1900 à 1925

Atelier Bence
9, rue Lejemptel
94300 Vincennes

E-mail : atelierbence@gmail.com
Accès au planAccès au plan

Tel : + 33 (0)1 43 98 24 91
Mobile : + 33 (0)6 60 17 30 71

Ciseau à bois


1900 À 1925

           Il s'étend sur une courte période (entre 1895 et 1910). Les architectes, sculpteurs, décorateurs, verriers, tout en s'inspirant des arts gothiques et rococo, surent créer un art nouveau tout inspiré de la nature. On sent nettement la volonté de créer un mobilier contemporain n'adoptant ni les formes, ni les décors déjà utilisés et d'imaginer des meubles esthétiquement intéressants mais fabriqués industriellement. Ce qui entraine un prix de revient permettant à tous de se meubler au goût du jour. L'art nouveau veut exprimer la beauté du meuble uniquement par une structure aux courbes flexibles et ondulantes. Les formes imitent les formes végétales qui se retrouvent dans l'ornementation. Ce peut être des fleurs rares et compliquées parfois d'inspiration mauresque, ou plus connues comme iris, pavot, nénuphar, lotus, houx, chardon, pomme de pin. On trouve aussi des animaux : tortue, grenouille, papillon, oiseau. Les matériaux les plus variés entrent dans la composition des meubles non seulement le bois exotique, mais aussi les métaux travaillés en volute, en torsade, en rinceau et le vitrail qui remplace les panneaux vitrés des buffets et des bibliothèques. Les meubles de série sont en résineux laqués ou noircis. On conçoit rarement un élément de mobilier isolé mais plutôt des ensembles : salle à manger, chambre à coucher, salon, boudoir. Pas de lignes droites, les angles sopt arrondis.

Les sièges
          - Ils sont raides et inconfortables mais d'une ornementation très recherchée et raffinée. Les pieds ont la forme de branche d'arbre. Les dossiers étroits sont ornés d'un décor composé de lianes, de fleurs stylisées ou d'arabesques.

Les petits meubles
          - Nombreux sont les guéridons, les coiffeuses, les bureaux de dame et les sellettes pour les plantes vertes.

Après 1870, sous l'influence d'Edmond de Goncourt, on recherche les meubles anciens, le XVIII ème siècle est à la mode, les prix montent et les copies abondent. Dans le milieu «petit-bourgeois», le style Henri II triomphe. C'est alors que naît une réaction contre les emprunts constants faits au temps passé, sorte de pillage systématique. Cette réaction revêt l'aspect d'une véritable campagne dont le but avoué est de promouvoir un «Art nouveau» pour illustrer la grande Exposition universelle de 1900. L'architecte Guimard, l'architecte ensemblier Charles Plumet, le maître verrier Emile Gallé, le ferronnier Emile Robert, les maîtres décorateurs Majorelle, de Feure, Abel Landry, Maurice Dufrène, Francis Jourdain formèrent un groupe aux aspirations alors révolutionnaires. Ils marquèrent par leurs œuvres une volonté formelle de renouveau. Ce ne fut là qu'un succès très éphémère car le style 1900 n'a pu échapper à la monotonie des lignes sinueuses sans cesse reproduites, des tiges, des fleurs stylisées, tel l'iris d'une exubérance fatigante. Que reste-t-il de cette époque ? Quelques entrées de métro, quelques immeubles parisiens. Sous le nom de style «Majorelle» des essais timides sont faits pour remettre à la mode ces favoris de la «Belle Epoque» sans remporter grand succès.

Dès 1902 un retour vers le style Louis XVI se fit sentir. On attendait l'inspiration, c'est l'apparition des Ballets russes, suivis des décors de Drésa, Prot et Dethomas au théâtre des Arts, qui fut l'événement marquant de ce début du XX ème siècle.

Dès 1910, l'essentiel de ce qui devait caractériser le style moderne s'imposait avec Paul Poiret. La palette des tapissiers se modifie : plus de tons pastels, on recherche des «effets», on ne craint ni les violets audacieux ni les noirs rehaussés d'or. Les meubles de Ruhlmann, les laques de Dunant, l'orfèvrerie de Pui-forcat sont œuvres de créateurs.

Caractéristiques

1900
          Bois employés : bois sculpté, contourné, noyer ciré, chêne clair, poirier ciré.

1925
          Bois précieux, palissandre, macassar, incrustations d'ivoire.


Bureau de dame aux nénuphars signé Louis Majorelle
Bureau de dame aux nénuphars signé Louis Majorelle