Restauration de Meubles

- Les styles -

Caractéristiques du style Directoire

Atelier Bence
9, rue Lejemptel
94300 Vincennes

E-mail : atelierbence@gmail.com
Accès au planAccès au plan

Tel : + 33 (0)1 43 98 24 91
Mobile : + 33 (0)6 60 17 30 71

Ciseau à bois


LE DIRECTOIRE

Directoire 1792 - 1804

          Le style Directoire, dit néo-classique, sera le lien entre les styles Louis XVI et Empire. La décoration intérieure est encore empreinte de charme et de goût quoique l'emploi de coloris très soutenus et contrastants, allant du violet au brun étrusque, du bleu foncé au rouge, ne semble pas avoir été très heureux. Le choix des ornements et quelques pièces de mobilier sont copiés sur des documents pompéiens ou grecs. C'est l'acheminement vers la formule rigoureuse, un peu gourmée, qui sera l'apanage du style Empire ; il faut noter l'influence considérable des frères Robert et James Adam (qui faisaient fureur en Angleterre à celte époque). On leur emprunte particulièrement le motif en éventail, d'une géométrie un peu sèche et maigre qui se répète en maintes occasions, particulièrement sur la toile de Jouy. Il est intéressant d'observer que ce graphisme de l'éventail est celui qui fût à la base de l'interprétation anglaise du style gothique.


Moulures et ornements Directoire
Moulures et ornements Directoire


          Le mobilier est sensiblement le même qu'à l'époque précédente ; il faut noter dans l'interprétation des sièges quelques modifications : le sommet du dossier, légèrement renversé en arrière, s'enroule en volutes - on le nomme à crosses ; ou bien, à partir des accotoirs, s'élargit en trapèze - on le nomme «à cornes». Les pieds de devant, droits et sculptés, sont toujours joints à la ceinture par le dé de raccordement orné de stries (motifs typiques du style Directoire).


Pied orné de stries
Pied orné de stries


          Les pieds arrière, légèrement cambrés, absolument unis, sont dits "en sabre". La partie supérieure du dossier est souvent faite d'une traverse de bois sculpté tandis que le centre ajouré offre le dessin d'une palmette. Les bois sont peints en gris, souvent rehaussé d'un filet d'or. Apparaît la psyché, grande glace basculante, prise entre deux montants.

          Georges Jacob, le grand ébéniste de la fin du stylé Louis XVI, et son fils furent aussi les grands ébénistes du Directoire. Il faut citer le ciseleur Thomire (l'élève de Gouthière) dont l'œuvre se poursuivra sous l'Empire. C'est une période de transition, néoclassique. Sobre et élégante elle est inspirée de l'art antique et a subi l'influence anglaise. Les meubles sont bien proportionnés, en bois clair, à surface plane, à angles nets. Ils sont en bois massif : l'appauvrissement économique a entraîné la suppression des placages, marqueteries et bronzes. Le bois peint subsiste.

Les principaux motifs d'ornementation sont la palmette, le losange et les animaux, les chimères. Ils sont utilisés dans les piétements des meubles et les consoles d'accotoirs des sièges. Certains événements politiques ont mis à la mode des motifs particuliers : emblèmes révolutionnaires et motifs égyptiens après la Campagne d'Egypte.


Caractéristiques des pieds Directoire
Caractéristiques des pieds Directoire


          Georges Jacob, le grand ébéniste de la fin du stylé Louis XVI, et son fils furent aussi les grands ébénistes du Directoire. Il faut citer le ciseleur Thomire (l'élève de Gouthière) dont l'œuvre se poursuivra sous l'Empire. C'est une période de transition, néoclassique. Sobre et élégante elle est inspirée de l'art antique et a subi l'influence anglaise. Les meubles sont bien proportionnés, en bois clair, à surface plane, à angles nets. Ils sont en bois massif : l'appauvrissement économique a entraîné la suppression des placages, marqueteries et bronzes. Le bois peint subsiste.

Les principaux motifs d'ornementation sont la palmette, le losange et les animaux, les chimères. Ils sont utilisés dans les piétements des meubles et les consoles d'accotoirs des sièges. Certains événements politiques ont mis à la mode des motifs particuliers : emblèmes révolutionnaires et motifs égyptiens après la Campagne d'Egypte.


Motifs décoratifs
Motifs décoratifs


Motifs décoratifs
Motifs décoratifs


Sièges
          - Les chaises sont en acajou, en bois fruitier, en hêtre, quelques-unes sont peintes. Le dossier est généralement tout en bois : haut dossier terminé par un large barreau décoré en bas relief, et dont la partie centrale est ajourée. Certains dossiers sont à crosse, c'est-à-dire que le sommet s'enroule en volute vers l'arrière. Les chaises sont recouvertes de tissu à rayures. Les fauteuils ont les mêmes caractéristiques que les chaises. Les accotoirs sont terminés en boule ou en volute. La chaise gondole est ie seul siège confortable de l'époque. Basse, elle dispose d'un dossier arrondi très enveloppant.


Chaise gondole
Chaise gondole

Commodes
          - Elles sont géométriques et simples. Les côtés sont droits et plats. Des trois tiroirs, celui du haut est plus étroit. Les pieds sont droits. Elles, sont souvent ornées de colonnes en forme de cariatides, palmettes ou couronnes à chaque angle.

Les tables
          - La table de salle à manger est ovale ou ronde, à abattants, en acajou ou en bois peint, à quatre ou six pieds. La table bouillote, servant aux jeux de cartes, est ronde. Elle dispose d'un dessus de marbre, de deux tiroirs et de deux tablettes mobiles. Les guéridons sont en acajou, de forme ronde à dessus de marbre reposant sur uns base en trépied.

Les lits
          - Le bois est souvent peint de filets et de motifs foncés. Deux dossiers à colonnettes détachées encadrent un panneau dont le fronton, orné d'un motif, se termine en, volute.

Les armoires
          - Il existe des armoires Directoire en bois clair à deux vantaux, d'une ornementation très sobre. Un losange marqueté est la seule parure des portes. Des pilastres cannelés encadrent souvent les vantaux.


Armoire
Armoire


La psyché
          - Création du Consulat, c'est le meuble typique des "merveilleuses" et de Joséphine. C'est une grande glace basculante prise entre deux montants verticaux au socle massif, entourée d'un cadre bandeau. La psyché est parfois montée sur des pieds en X. Lorsqu'ils sont droits, ces accessoires sont surmontés d'un emblème de bronze : vase, urne, tête antique, guirlandes, enroulements. Souvent ils portent deux bras de lumière en métal ciselé sur les côtés.