Restauration de Meubles

- Les styles -

Caractéristiques du style Second Empire

Atelier Bence
9, rue Lejemptel
94300 Vincennes

E-mail : atelierbence@gmail.com
Accès au planAccès au plan

Tel : + 33 (0)1 43 98 24 91
Mobile : + 33 (0)6 60 17 30 71

Ciseau à bois


LE SECOND EMPIRE

Seconde République 1848 - 1852

Napoléon III 1852 - 1870

          Le Second Empire ouvre le régne du capiton, de la tenture et de la passementerie, de l'arabesque et de la plante verte. En réalité, le style Napoléon III suit les mêmes directives qui servirent déjà d'indicatif à l'époque précédente. Il est un prolongement du XVIII ème siècle en même temps qu'il en est une caricature. La ligne si joliment galbée du style Louis XV devient alors ondoyante, tout se tourne, se courbe, se boucle, se veut confortable avant tout. L'interprétation du fauteuil Louis XV, peint en noir ou doré, capitonné de satin rouge et monté sur roulettes, est typique. Apparaissent aussi une série de canapés, sans bois apparent, ultra-confortables ; ils sont montés à ressorts, ouatinés et capitonnés. Il y a le canapé d'angle, le tête-à-tête, qui se compose de deux sièges, placés « tête-bêche » occupant chacun la boucle d'un gigantesque S majuscule; il y a le crapaud, demeuré célèbre, et le pouf. Le meuble d'entre deux à une ou deux portes se souvient de Boulle ; en bois teint en noir ou en ébene, il est orné de marqueterie de cuivre ou d'écaillé ainsi que de bronzes de bien médiocre qualité. Il faut citer encore une interprétation du style Louis XVI, dite «à l'impératrice», qui frise la copie et qui n'est pas sans charme. L'emploi du tissu est considérable, la garniture d'une fenêtre, à l'époque, réclamait deux paires de rideaux ouatinés, encadrant des voilages drapés, le tout surmonté d'une cantonnière. Les murs eux mêmes disparaissent sous des draperies. Le velours et les satins sont les tissus les plus employés, le cramoisi surtout et le bleu sont les tons en faveur, quelques percales rayées ornées de bouquets à l'imitation du XVIII ème siècle sont charmantes. Il présente deux aspects très différents. Dans les premières années, on assiste à un mélange des différents styles précédents : Louis XIV et ses meubles Boulle. Louis XV pour les salons. Louis XVI pour les chambres et Renaissance pour les salles à manger. Petit à petit il prendra son véritable caractère : poirier noirci, incrustations, petits meubles, bibelots et sièges capitonnés. La variété des matériaux est infinie : presque tous les bois d'ébénisterie sont employés avec un nouveau venu, le pitchpin importé d'Amérique du Nord. Beaucoup d'incrustations de nacre, d'écaille, de cuivre, d'émail. Font aussi leur apparition dans le mobilier la fonte (canapés, lits, piètements), l'osier, le cuir et le carton bouilli pour les petits meubles. L'utilisation de la machine-outil se généralise et de nombreux meubles sont fabriqués à la chaîne. Mais l'assemblage est réalisé avec soin et la qualité technique des meubles Second Empire est grande.

Les sièges
          - Les chaises sont nombreuses et de formes variées. Elles sont parfois légères, en bois peint, doré ou noir, incrustées de nacre, leur siège est canné, capitonné ou recouvert de tissu. Les nouveaux sièges sont capitonnés : le canapé est bas, garni de franges, de volants ou de passementerie, le dossier est arrondi et irrégulier. La chauffeuse : chaise basse sans bois apparent, capitonnée et frangée jusqu'à terre. Le confident ou conversation à deux places, assemblage de deux fauteuils à dossiers bas reliés entre eux par une liaison en forme d'S. L'indiscret : même principe que le précédent. Seule différence : il comporte trois places en hélice. La borne, de forme circulaire au dossier central conique, sert de support à des plantes vertes. Le pouf : rond, il est recouvert d'étoffe et garni de franges jusqu'au sol.


Différentes chaises
Différentes chaises


Les buffets
          - Ils sont à deux vanlaux, en bois peint ou incrusté de nacre, filets et motifs or.

Les guéridons
          - Leur plateau est circulaire ou festonné avec des incrustations et des motifs peints ou dorés. Ils ont des pieds à balustre à motifs dorés reposant sur un trépied.

Les lits
          - Ils sont souvent adossés au mur. La tête est plus élevée que le pied. Ils sont en bois blanc, ou blanc et or, en bois noir incrusté de nacre et d'émail, en bois de rose avec décors de porcelaine.


Secrétaire Napoléon III
Secrétaire Napoléon III